En savoir+ sur Digimium

« Les perspectives sont assez positives […] depuis le déconfinement, les demandes affluent de partout ! »

Olivier Mouilleseaux, co-fondateur de Digimium
Quels services proposent Digimium ?

Digimium est une start-up tech qui est née en 2016.

Notre métier porte sur la téléphonie d’entreprise dans le cloud. Le nom Digimium est une contraction de « digital » et « premium ». En effet, on apporte la transformation digitale de la téléphonie et de la visioconférence aux entreprises, avec un véritable service premium, c’est-à-dire un véritable accompagnement pour une bonne prise en main. Aujourd’hui, on compte 450 entreprises clientes (TPE, PME, ETI), un peu plus de 4.000 utilisateurs utilisent notre solution.

La valeur ajoutée de Digimium ?

La valeur ajoutée est d’actualité.

Nous proposons et installons de la téléphonie d’entreprises chez nos clients, nous nous distinguons de nos concurrents qui vendent de la téléphonie fixe accrochée à un câble et dédiée à un bureau. Aujourd’hui, ce n’est ni adapté au monde de la mobilité, ni adapté en cas de crise sanitaire, comme nous avons pu le voir au cours des trois derniers mois. Les entreprises souhaitent avoir une téléphonie accessible de partout : en télétravail, en déplacement, ou directement depuis le poste de travail. Aussi, notre solution est disponible sur PC, smartphone ou à partir de postes téléphoniques disponibles dans les bureaux pour les entreprises qui souhaiteraient encore fonctionner de cette manière. Aussi, nous sommes en mesure d’accompagner les entreprises dans l’installation de notre solution puisque passer d’un téléphone filaire à un téléphone sur un mac, PC, ou smartphone, est un réel changement.

C’est là qu’on a une véritable plus-value, différenciation, en plus de la technologie : accompagnement, disponibilité et personnalisation du service.

Quel impact a eu la crise du COVID sur votre activité ? Quelle solution avez-vous mis en place pour l’accompagnement client ?

Pour Digimium ça a été relativement simple.

Premièrement, du fait que l’on vend des outils de télétravail, l’ensemble des collaborateurs de Digimium ont pu travailler et maintenir leurs activités pendant le confinement. Aussi, on a vécu trois étapes pendant cette crise sanitaire.

La première étape, au moment du 15 Mars, nos clients nous ont contacté pour permettre à leurs collaborateurs d’installer notre outil et ainsi faciliter le télétravail. On a obtenu environ 350 appels en deux jours, nombre habituellement comptabilisé en un mois. Tous nos clients se sont naturellement tournés vers nous pour les aider.

La deuxième étape, a été l’augmentation de nouveaux clients, qui peinaient à télétravailler avec leur système actuel. Pour citer un exemple, une mairie du 78 (Yvelines) comptant environ 70.000 habitants ne pouvaient plus accéder aux appels de ses administrés. Les déclarations d’état civil, l’obtention de renseignements sur les écoles ne pouvaient plus s’effectuer par téléphone. Il nous a fallu 2 jours pour installer notre système dans cette mairie et former les utilisateurs pour qu’ils soient en capacité de récupérer tous les appels en télétravail.

Aujourd’hui on vit la troisième étape de cette crise. On constate une explosion de nouveaux clients qui s’organisent pour leur futur. Travailler dans le nouveau monde, émettre et recevoir les appels avec son numéro professionnel partout, même en télé travail, c’est ça le gros boum du moment.

Comment vos nouveaux clients vous ont identifié ?

On est surtout identifiés via le web. On a une réputation en la matière parce qu’on a été parmi les premiers sur ce marché.

En 2016 lorsqu’on est arrivé sur le marché, la cloud téléphonie ne représentait que 3% du marché. A l’époque on entendait encore des gens dire que le cloud était bien adapté pour le stockage, le CRM mais qu’il ne le serait jamais pour la téléphonie. On a travaillé étroitement avec Cisco pour trouver une solution qui soit stable et aujourd’hui on dispose d’indices de satisfactions de nos clients sur nos outils qui sont très élevés. La preuve que techniquement notre produit fonctionne ! Maintenant le terme « cloud téléphonie » est utilisé et compris contrairement à il y a 4 ans. Un véritable changement de posture sur le marché a eu lieu !

Quelles sont vos perspectives d’évolution ?

Les perspectives sont assez positives. On voit que ça augmente beaucoup depuis le déconfinement. Les demandes affluent de partout !

Aujourd’hui on a des antennes à différents endroits, on est installé en Aquitaine, en Ile de France, à Metz, et aussi dans la région de Nantes. Durant cette période on a compris l’importance de la proximité en termes d’intégration et d’accompagnement. Nous souhaitons étendre notre activité à Lille, Lyon, et la région Marseille PACA. L’idée est de mailler la France pour qu’on ait la capacité de répondre aux demandes grandissantes.

En plus de cela, à l’intérieur de notre offre, nous proposons une brique travail collaboratif qui permet de faire des visioconférences, des partages d’écran et des conférences audio et cette brique est bien plus souscrite qu’elle ne l’était avant par nos clients.

Pour plus d’informations : cliquez ici

Olivier Mouillesseaux, Co fondateur de Digimium
Laissez un commentaire